Top 3 des maladies fréquentes chez les chats

mutuelle chat

Comme tout animal de compagnie, un chat ne peut pas échapper à des pathologies familières, surtout en cas d’absence de vaccins. Celles-ci peuvent être d’origine bactérienne, virale, parasitaire ou liées à l’environnement et à l’âge. Quelles en sont les plus courantes ?

1.      Les maladies parasitaires non préoccupantes

Les infestations parasitaires sont l’une des causes de maladies les plus fréquentes chez le chat. Pas de souci à se faire, ces pathologies ne sont pas souvent graves. Le félin peut, par exemple, être atteint d’une réaction allergique, d’une dépilation importante ou d’une anémie à cause des puces. Tout en se nourrissant de son sang, ce minuscule insecte se développe rapidement dans le pelage de l’animal. Cela provoque des lésions croûteuses au niveau de son cou, de la base de sa croupe et de son abdomen.

Par ailleurs, l’envahissement de l’ascaris, un vers rond, long et fin, peut aussi causer un retard de croissance chez le chaton. Celui-ci a un ventre qui ballonne et devient maigre. Ce parasite est souvent détectable dans les selles et les vomissements. Il se transfère par la mère à travers le placenta ou le lait. À part cela, cet animal de compagnie peut être infesté par les toxoplasmes ou par les ténias. Ces derniers sont des vers plats et courts transmis par les puces.

2.      Les pathologies virales mortelles

Comme chez les humains, les chats pourront se transmettre fréquemment des virus entre eux. Les maladies provoquées par ces micro-organismes sont souvent graves et mortelles. Elles peuvent écourter la durée de vie de l’animal. En cas de changement de comportement du félin ou avec des signes inhabituels, il est indispensable de recourir à un vétérinaire. À noter que pour faire face aux différents frais, le maître peut opter, dès l’adoption de l’animal, à une mutuelle chat.

Parmi les maladies virales les plus courantes qui se transmettent, on compte, par exemple, le calicivirose féline. Celui-ci se manifeste par un écoulement nasal, de la fièvre ou de l’abattement. La leucémie virale féline est également une pathologie mortelle à ne pas négliger. Elle se propage par la salive, les fèces, les éternuements, etc. En outre, le chat peut être atteint d’autres maladies virales courantes comme la pan leucopénie, le typhus, le coryza contagieux…

3.      L’insuffisance rénale, une maladie des chats âgés

L’insuffisance rénale chronique est une pathologie fréquente, notamment chez les chats âgés. Il s’agit d’une anomalie du rein. Cet organe ne peut plus fonctionner normalement, ce qui empêche la filtration et l’élimination des impuretés du sang de l’animal. Il est à savoir que la progression de cette maladie chez le félin dépend de sa race et varie considérablement d’un chat à l’autre. Toutefois, une détection précoce apportera un traitement approprié afin d’améliorer sa qualité de vie. Un bon soin permettra également de ralentir l’avancée de la maladie et de retarder l’espérance de vie de l’animal.

Cette maladie n’a pas d’origine claire, donc il est souvent impossible de déterminer sa cause principale. Elle se manifeste par divers maux comme les poly kystes rénaux, les infections de la vessie, les tumeurs telles que les lymphomes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *